Scandaleux : le Collège de Bourgmestre et des Echevins de Bruxelles-Ville interdit Semaine Culturelle du Kurdistan.

0
5986

La culture est un droit fondamental !

Après l’interdiction non justifiée de quelques activités culturelles de la Semaine Culturelle du Kurdistan à Saint-Josse-ten-Noode, celles de la Place d’Espagne ont aussi été interdites. Le Collège du Bourgmestre et Echevins de Bruxelles n’a donné aucune motivation pour cette décision. L’Institut Kurde n’accepte pas une telle décision injuste et tardive et a déposé une plainte auprès du Conseil d’Etat.

La troisième édition de la Semaine Culturelle du Kurdistan devait commencer le 22 septembre 2016. Cette fête (inter)culturelle montre chaque année la diversité et la richesse culturelle d’une région méconnue. Pendant quatre jours, diverses activités culturelles ayant lieu dans plusieurs endroits de Bruxelles, offrent au public l’occasion de se familiariser avec les traditions et les minorités de la région du Kurdistan. Le principal point de rencontre se situe à la place d’Espagne, où différents évènements sont prévus : concerts, animations pour enfants, spectacles de danse et de théâtre et dégustation de mets typiques de la région.

Nous avions introduit auprès de l’administration communale une demande officielle le 13 juin 2016, pour pouvoir occuper la place d’Espagne. Malgré un accord de principe et des avis favorables de tous les départements concernés (y compris la police), nous avons reçu une déclaration le mercredi 14 septembre 2016, mentionnant que toutes nos activités à la Place d’Espagne sont interdites.

Curieusement, aucune justification quand à cette désapprobation inattendue et tardive ne figure dans cette lettre officielle. D’autre part, une semaine avant cette décision, un employé de l’administration de la Ville nous a assuré que l’approbation officielle des échevins était une « formalité » et qu’elle nous serait certainement accordée. Les raisons de ces affirmations étaient les suivantes : depuis plusieurs mois, tous les services communaux en question avaient donné des avis favorables et leur accord. En outre, nous avions eu un accord de cette même administration communale pour la location d’équipements et de matériel logistique. Il est a noté qu’aucun incident n’a été déploré durant les éditions précédentes (2014, 2015).

De plus, en concertation avec la police, nous avons pris cette année la décision de mettre en place des mesures de sécurité supplémentaires, pour éviter d’éventuelles tensions.

De toute cette situation ressort une question : pourquoi le Collège de la Ville de Bruxelles a-t-il interdit nos activités ? Comment le bourgmestre, M. Yvan Mayeur, et ses échevins, peuvent-ils motiver une telle décision, vu qu’il n’y a manifestement aucune raison (non politique) d’interdire un évènement purement culturel ?

La troisième édition de la Semaine Culturelle du Kurdistan commencera normalement dans une semaine. L’organisation d’un tel évènement demande un important investissement de temps et financier afin d’offrir un programme de qualité et varié. Vous trouverez le programme complet ici.

Ne pouvant pas rester sans réaction face à une telle injustice, le jeudi 15 septembre 2016, nous avons déposé une plainte auprès du Conseil d’Etat contre cette décision incompréhensible et injustifiée.

Étant donné les événements dramatiques qui se déroulent dans les régions kurdes, un événement tel la Semaine Culturelle du Kurdistan est plus important que jamais. L’objectif étant de véhiculer un message de paix et de tolérance et de favoriser la cohésion entre citoyens. La Semaine Culturelle du Kurdistan donne une voix aux opprimés et met en lumière leur culture.

La culture est en effet un droit fondamental et tout gouvernement démocratique a le devoir de garantir ce droit. Pour cette raison nous protestons la décision du Collège de Bourgmestre et Echevins de la Ville de Bruxelles. Nous avons le droit d’exister et de célébrer notre culture ! 

Pour plus d’information: koerdisch.instituut@skynet.be ou 02/230.34.02

Derwich M. Ferho,
Président de l’Institut Kurde 

Signé par:

  • Koerdisch Instituut vzw
  • Institut Kurde de Bruxelles asbl
  •   Association des Arméniens Démocrates de Belgique
  • Association des étudiants de Kurdistan
  • Ateliers du Soleil asbl
  • Centre Culturel du peuple de Mésopotamie
  • NAV-BEL, Association des organisations kurdes en Belgique
  • GC Ten Noey
  • HDP Bruxelles
  • Info-Türk
  • Institut Assyrien de Belgique
  • Maison du Peuple asbl
  • Masereelfonds
  • Vrede vzw

 

  • On the occasion of the 2nd edition of the Kurdish Cultural Week in Brussels, a march with traditional costumes, music, and with a couple riding horses like done during weddings went through the center of the city.